Fiche mise à jour le 2 septembre 2019

Idélalisib – ZYDELIG®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Inhibiteur de kinases100, 150 mg  

Indications AMM


D’autres indications hors AMM peuvent parfois être proposées

Posologie - Mode d'administration


2 prises par jour, à heure fixe, pendant ou en dehors des repas
En continu

Conditions de prescription et délivrance


Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
GASTRO-INTESTINALE
Diarrhée Très fréquent1- 4

Alimentation pauvre en fibre avec féculents, carotte, banane. Eviter les fruits et les légumes crus, laitages, café et alcool. Hydratation abondante. Prescription possible de traitements anti-diarrhéiques.

Interruption du traitement en cas de diarrhées de grade 3.

ColiteTrès fréquent1 - 4

Survenue tardive (plusieurs mois après l’initiation du traitement).

Prescriptions possibles de corticoïdes à usage local tels que le budésonide.

HEMATOLOGIQUES
Neutropénie Lymphocytose Très fréquent1-4

Surveillance de la NFS régulière. Arrêt du traitement si PNN ≤ 500 G/L

METABOLIQUES
Transaminases élevéesTrès fréquent1-4

Surveillance hépatique régulière. Adaptation posologique possible,  et interruption du traitement en cas d’élévation des transaminases de grade 3.

Lésion hépatocellulaire Fréquent1-4
Triglycérides élevésTrès fréquent1-4

Surveillance par un bilan lipidique régulier.

Cutanée
Éruption cutanéeTrès fréquent à fréquent1 - 4

Utilisation d’un savon doux et d’un agent hydratant, séchage par tamponnement. Exposition au soleil à éviter et utilisation d’un écran total.

Syndrome de Stevens-Johnson
Syndrome de Lyell
Rare 
PULMONAIRE
Pneumopathie et pneumopathie organiséeFréquent1-4

Surveillance toux et dyspnée, consultation médicale si majoration des symptômes. Interruption du traitement en cas de suspicion de pneumopathie.

INFECTIONS
Infections FièvreTrès fréquent à fréquent 

Infections dont pneumonies à Pneumocystis jirovecii et infections à CMV.

Surveillance des signes d’alertes, notamment fièvre et frissons : consultation médicale si T° > 38,5°C. Vaccination recommandée: grippe, pneumocoque.. Contact avec des personnes malades à éviter.

Surveillance renforcée des sérologies CMV. Prophylaxie systématique par antibiotique et antiviral recommandée (jusqu’à  2-6 mois après la fin du traitement par idélalisib)

Populations particulières et recommandations


Insuffisance hépatique : métabolisation hépatique modérée. Aucune adaptation de la posologie en cas d’insuffisance hépatique légère ou modérée, surveillance renforcée recommandée. En l’absence de données, non recommandé en d’insuffisance hépatique sévère.

Insuffisance rénale :  élimination rénale modérée. Aucune adaptation de la posologie en cas d’insuffisance rénale légère, modérée ou sévère.

Personnes âgées : Aucune adaptation de la posologie chez les patients âgés (≥ 65 ans).

Population pédiatrique : Absence de données.

Bilan biologique
Surveillance régulière : bilan hépatique (hebdomadaire si trouble hépatique prééxistant) et lipidiques, NFS, plaquettes.
Grossesse et allaitement
Contraception obligatoire chez les femmes et les hommes pendant le traitement et 1 mois après l’arrêt pour les femmes et 3 mois après pour les hommes. Contraception mécanique recommandée (risque de réduction de l’efficacité des contraceptifs hormonaux). Allaitement contre indiqué.

Métabolisme et transporteurs


1A22A62B62C82C92C192D62E13A4/5P-gpBCRPUGT1A1UGT1A9CNT1ENT1ENT2OCT1OCT2MATE1MATE2CE.
substrat mineure mineuremineure
inhibiteur mineure majeure
inducteur mineure mineure mineure mineuremineure
 Voie métabolique majeure / inhibiteur-inducteur puissant
 Voie métabolique mineure / inhibiteur-inducteur modéré

Interactions médicamenteuses majeures


Effets des autres médicaments sur l’idélalisib

Conseil(s) :

Avec les inducteurs puissants et modérés du CYP3A4 : Diminution des concentrations plasmatiques pouvant amener à un risque d’échec thérapeutique

 

Antiépileptiques : carbamazépine, oxcarbazépine, phénytoïne, fosphénytoïne, phénobarbital, primidone

Antibiotiques : rifampicine, rifabutine

Autres : efavirenz, bosentan, dexamethasone (usage systémique)

Conseil(s) :

Conseils : association déconseillée. Surveillance clinique et pharmacologique en cas d’association. Réduction jusqu’à 75% de l’exposition.

Avec les inhibiteurs du CYP3A4 : Augmentation des concentrations plasmatiques pouvant majorer les effets indésirables

Antihypertenseurs et antiarythmiques : amiodarone, diltiazem, verapamil

Antifongiques azolés : fluconazole, kétoconazole,  voriconazole, etc.

Antibiotiques macrolides : clarithromycine, télithromycine, etc. (sauf spiramycine)

Antirétroviraux inhibiteurs de protéase : indinavir, ritonavir, lopinavir/ritonavir, saquinavir nelfinavir etc.

Autres : Cimétidine

Conseil(s) :

Conseils : association à prendre en compte. Aucune adaptation de la posologie en cas d’association. Surveillance clinique et pharmacologique. Augmentation jusqu’à 79% de l’exposition.

Effet de l’idélalisib sur les autres médicaments :

Conseil(s) :

Avec les substrats du CYP3A4 : Augmentation des concentrations plasmatiques des substrats pouvant majorer les effets indésirables.

Alfuzosine
Antiarythmiques : amiodarone, quinidine
Statines : lovastatine, simvastatine
Autres : dérivés de l’ergot de seigle, cisapride, salmétérol, sildénafil, midazolam

Conseil(s) :

Association contre-indiquée

Antipyschotiques : quétiapine, pimozide

Conseil(s) :

Conseils : association contre-indiquée. Alternative possible par olanzapine.

Statines : lovastatine, simvastatine, atorvastatine

Conseil(s) :

Conseils :  association contre-indiquée. Alternative possible par pravastatine, rosuvastatine

Colchicine

Conseil(s) :

Conseils : association contre-indiquée en cas d’insuffisance rénale ou hépatique

Antalgiques : fentanyl, alfentanil, méthadone, buprénorphine/naloxone
Anticancéreux : inhibiteurs de kinases, vincristine, vinblastine
Antiépileptiques : carbamazepine
Antihypertenseur : amlodipine, diltiazem, félodipine, nifédipine, nicardipine
Antifongiques : kétoconazole, itaconazole, posaconazole, voriconazole
Antibiotiques : rifabtune, macrolides (sauf spiramycine)
Antiviraux : bocéprévir, télaprévir
Immunosuppresseurs : ciclosporine, sirolimus, tacrolimus
Sédatifs/hypnotiques : buspirone, clorazepam, diazépam, zolpidem
Bosentan, glucocorticoides (budésonide, fluticasone), tadalafil

Conseil(s) :

Conseils : inhibition irréversible, à prendre en compte à l’arrêt de l’idelalisib (activité enzymatique normale plusieurs jours après l’arrêt). Surveillance clinique et pharmacologique en cas d’association.

Warfarine

Conseil(s) :

Conseils : surveillance INR pendant et après l’arrêt

Avec les inhibiteurs CYP3A4 : jus de pamplemousse, jus d’orange amère (orange de Séville), Citron vert, Pomélo, Aloe Vera, Chardon Marie, Curcuma, Fenouil, Fenugrec, Fumeterre, Gattilier, Gingembre, Ginko biloba, Grenade, Gui, Harpagophytum, Huanglian,  Lin, Mahonia, Menthe poivrée, Myrtille, Olivier, Orthosiphon, Passiflore, Poivre noire, Prêle,  levure de Riz rouge, Trèfle rouge.

Avec les inducteurs CYP3A4 : Millepertuis, Ail, Aubépine, Echinacée, Kava Kava, Menthe verte, Sauge.

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte.

Avec les inhibiteurs CYP3A4 : jus de pamplemousse, jus d’orange amère (orange de Séville), Citron vert, Pomélo, Aloe Vera, Chardon Marie, Curcuma, Fenouil, Fenugrec, Fumeterre, Gattilier, Gingembre, Ginko biloba, Grenade, Gui, Harpagophytum, Huanglian,  Lin, Mahonia, Menthe poivrée, Myrtille, Olivier, Orthosiphon, Passiflore, Poivre noire, Prêle,  levure de Riz rouge, Trèfle rouge.

Avec les inducteurs CYP3A4 : Millepertuis, Ail, Aubépine, Echinacée, Kava Kava, Menthe verte, Sauge.