Fiche mise à jour le 8 février 2019

Méthotrexate – BELLON / NOVATREX®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Cytotoxique : Antimétabolite – Analogues des folates2,5 mg 

Indications AMM


Autres indications AMM hors oncologie :

D’autres indications hors AMM peuvent parfois être proposées.

Posologie - Mode d'administration


Une prise par semaine, à heure fixe, pendant ou en dehors d'un repas
J1, reprise à J8
  • Posologie: de 10 à 15 mg/m2/ jour pendant 1 jour tous les 7 jours en fonction de la réponse clinique et de la tolérance
  • En cas de vomissement : ne pas prendre de prise supplémentaire, mais attendre la prise suivante
  • Comprimés à avaler entiers avec un verre d’eau, sans être écrasés, coupés ou dispersés
  • Comprimés à prendre à heure fixe le même jour d’une semaine à l’autre,  au moment ou en dehors des repas (biodisponibilité augmentée si prise avant le repas)
  • Conservation < 25°C, ne pas déconditionner les comprimés dans un pilulier

Conditions de prescription et délivrance


Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
Gastro-intestinal
Nausée, vomissementTrès fréquent 

Surveillez votre poids.
Privilégiez une alimentation fragmentée en plusieurs repas légers, des aliments liquides et froids et limitez les aliments gras, frits et épicés.
Des traitements adaptés sont possibles, parlez-en à votre médecin.

DiarrhéeTrès fréquent 

Surveillez votre poids. Privilégiez une alimentation pauvre en fibres. Consommez de préférence des féculents, carottes, bananes. Il convient d’éviter de consommer des fruits et légumes crus, des laitages, du café et de l’alcool.
Buvez de l’eau de façon abondante.
En cas de diarrhées très abondantes, 4 selles par jour ou plus, prévenez votre médecin.

Douleurs abdominalesFréquent 

En cas de douleurs abdominales isolées ou liées aux troubles du transit (diarrhée ou constipation), parlez en à votre médecin ou votre pharmacien. Des antispasmodiques peuvent vous être prescrits. Si elles persistent sous antispasmodiques, consultez un médecin.

Hématologie
Diminution des globules blancs (Leucopéni)Fréquent 

Prise de sang régulière selon prescription. En fonction de la sévérité, des traitements préventifs peuvent vous être prescrits.

Diminution des plaquettes (Thrombopénie)Fréquent 

Prise de sang régulière selon prescription. En fonction de la sévérité, des traitements préventifs peuvent vous être prescrits.

Diminution: des globules rouges (Anémie)Rare 

Prise de sang régulière selon prescription. En fonction de la sévérité, des traitements préventifs peuvent vous être prescrits.

LymphomeTrès rare 
Hépatique
Ictère, cirrhoseTrès fréquent 

Surveillance par un bilan hépatique régulier (surtout si traitement prolongé, ou irradiation hépatique)

Hépatite cytolytiqueTrès fréquent 

Surveillance par un bilan hépatique régulier (surtout si traitement prolongé, ou irradiation hépatique)

Augmentation des transaminasesTrès fréquent 

Surveillance par un bilan hépatique régulier (surtout si traitement prolongé, ou irradiation hépatique)

Rénale
Insuffisance rénaleRare 

Surveillance par un bilan rénal régulier (augmentation de la créatinine pouvant évoluer vers une insuffisance rénale irréversible). Il faut boire abondamment.

Cutanée
Éruptions cutanéesRare 

Privilégiez pour la toilette un savon doux et un agent hydratant, un séchage par tamponnement et évitez toute utilisation de produit irritant. Pour se protéger du soleil, pensez à utiliser un écran total pour vous protéger et évitez les expositions solaires.

Des traitements adaptés sont possibles (antibiotiques, anti-inflammatoires, antihistaminiques…) parlez-en à votre médecin qui pourra vous les prescrire. Veillez à ne pas utiliser un produit non recommandé par votre médecin ou votre pharmacien.

Erythème des extrémitésRare 
Chute de cheveuxRare 

Si votre médecin vous a prévenu que vous pouviez perdre vos cheveux avec votre traitement, pensez à faire couper vos cheveux assez court. Une perruque remboursée pourra vous être prescrite.
Les cheveux repoussent dans la plupart des cas après l’arrêt du traitement. Certains traitements décolorent une partie ou la totalité des cheveux qui blanchissent rapidement.

Apparition de coup de soleil même sans exposition (photosensibilisation)Rare 

Une protection vis à vis du soleil est indispensable, l’utilisation d’un écran total (Indice 50) est alors recommandée pour toute sortie. Il reste préférable d’éviter toute exposition. Privilégiez des vêtements à manches longues et à col, les pantalons longs et les chapeaux.

Pulmonaire
Toux, difficultés respiratoires, essoufflements, infections pulmonairesRare 

Tout signe d’aggravation d’une toux persistante ou d’une difficulté respiratoire doit faire l’objet d’une consultation chez votre médecin.

Populations particulières et recommandations


Bilan biologique
Surveillance NFS régulière
Grossesse et allaitement
Grossesse contre-indiquée. Contraception obligatoire chez les femmes et les hommes pendant le traitement Allaitement contre-indiqué

Interactions médicamenteuses majeures


Avec des médicaments augmentant l’exposition au méthotrexate :

 

Probénécide
Triméthoprime
Phénylbutazone

Conseil(s) :

Associations contre-indiquées, augmentation de la toxicité hématologique

Antibiotiques : pénicillines, ciprofloxacine

Conseil(s) :

Association déconseillée, augmentation de la toxicité hématologique

Acitrétine

Conseil(s) :

Association déconseillée, majoration de l’hépatotoxicité

Sulfamides antibactériens

Conseil(s) :

Association à prendre en compte, augmentation de la toxicité hématologique

Antalgiques, antipyrétique : acide acétylsalicylique, AINS

Conseil(s) :

Association contre-indiquée (si dose > 20mg/semaine) ou déconseillée. Majoration de la toxicité (diminution de la clairance rénale) du méthotrexate

Anti-sécrétoires inhibiteurs de la pompe à protons

Conseil(s) :

Association déconseillée, majoration de la toxicité (diminution de l’élimination)

Avec des médicaments à marge thérapeutique étroite

Anti-vitamines K

Conseil(s) :

Augmentation du risque thrombotique, contrôler l’INR plus régulièrement

Phénytoïne

Conseil(s) :

Association déconseillée, risque de perte d’efficacité de l’anticancéreux (induction enzymatique) et de l’antiépileptique (baisse absorption).

Immunosuppresseurs : ciclosporine, tacrolimus, everolimus

Conseil(s) :

Risque d’immunosuppression excessive

Interaction avec les vaccins

Vaccin contre la fièvre jaune

Conseil(s) :

Association contre-indiquée, risque de maladie généralisée

Vaccins vivants atténués

Conseil(s) :

Association déconseillée, prescription d’un vaccin inactivé lorsqu’il existe

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte. L’intensité de l’interaction peut être évaluée sur site thériaque (Hedrine): http://www.theriaque.org/apps/recherche/rch_phyto.php

Pouvant favoriser une immunodépression : Olivier