Fiche mise à jour le 15 janvier 2021

Thioguanine – LANVIS®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Cytotoxique antimétabolite (des bases puriques, analogue de la guanine)40 mg 

Indications AMM


D’autres indications hors AMM peuvent parfois être proposées

Posologie - Mode d'administration


Une à 2 prises par jour, à heure fixe, en dehrs des repas
En continu J1-J28

Conditions de prescription et délivrance


Disponible en rétrocession

Prescription hospitalière réservée aux médecins spécialisés en cancérologie, hématologie et oncologie médicale

Médicament nécessitant une surveillance particulière pendant le traitement

Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
HEMATOLOGIQUE
Leucopénie, ThrombopénieTrès fréquent1 - 2

Surveillance de la NFS régulière.

Nadir après 10 jours de traitement.

Arrêt du traitement si PNN ≤ 1G/L, ou plaquettes ≤ 50 G/L.

HEPATIQUE
Hépatite, élévation des enzymes hépatiques
Cholestase, cytolyse
Maladie Veino-Occlusive, hypertension portale
Très fréquent 

Surveillance par un bilan hépatique régulier.
Arrêt de traitement (réversible à l’arrêt du traitement)

Lors d’une prescription prolongée, risque élevé de :

– maladie veino-occlusive hépatique : hyperbilirubinémie, hépatomégalie sensible, prise de poids liée à une rétention hydrique et ascite

– hypertension portale : splénomégalie, thrombocytopénie et varices œsophagiennes

GASTRO-INTESTINALE
Nausées, vomissementsFréquent1

Faiblement émétisant. Nausées doses dépendantes.

Stomatite, mucite, œsophagiteFréquent1

Alimentation adaptée en évitant les aliments acides, qui collent et très salés. En prévention, utilisation d’une brosse à dent souple, d’un bain de bouche avec bicarbonate de sodium sans adjonction d’autres produits et éviter les bains de bouches avec menthol. En curatif, prescription possible de bains de bouche avec bicarbonate et  antifongique, et de topiques anesthésiants

CUTANEE
PhotosensibilitéFréquence indeterminée 

Exposition au soleil à éviter et utilisation d’un écran total

RENALE
Hyperuricémie avec risque de lithiaseFréquent 

Surveillance de la fonction rénale régulière

Populations particulières et recommandations


Bilan biologique
NFS / Plaquette hebdomadaire / bilan hépatique et rénal
Grossesse et allaitement
Allaitement contre-indiqué. Contraception obligatoire chez les femmes et les hommes pendant le traitement.

Interactions médicamenteuses majeures


La thioguanine est largement métabolisée au niveau hépatique. Les principales enzymes responsables de son métabolisme sont : l’Hypoxanthine (guanine) PhosphoRibosyl Transférase (H(G)PRT), la TPMT, la xanthine oxydase (XDH ou XO) et l’aldéhyde oxydase (AO), la guanine désaminase (GDA).

  • Avec certains médicaments pouvant majorer les effets indésirables de la thioguanine

Busulfan

Conseil(s) :

Association contre-indiquée : aggravation des effets indésirables pulmonaires du busulfan et la toxicité hépatique

Dérivés du 5-ASA : mésalazine, olsalazine, sulfasalazine

Conseil(s) :

Association à prendre en compte. Majoration des effets indésirables hématologiques

  • Avec les médicaments hépatotoxiques

Anesthésiques halogénés

Analgésiques et anti-inflammatoires : celecoxib, indométacine, méloxicam, paracétamol (si sirdosage), sulindac

Antirétroviraux : amprénavir, didanosine, indinavir, lamivudine, nelfinavir, névirapine, ritonavir, saquinavir, etc

Autres anti-infectieux: acide clavulaniques, cyclines, itraconazole, kétoconazole, macrolides, nitrofurantoïne, sulfamides, terbinafine, etc

Cardiologie: amiodarone, IEC, methyldopa, nicorandil, sartans, ticlodipine, etc

Antidépresseurs : AD imipraminiques, paroxétine, sertraline, iproniazide

Antiépileptiques: acide valproïque, barbituriques, carbamazepine, gabapentine, lamotrigine, phénytoine, prégabaline, topiramate

Autres médicaments SNC : Phénothiazines, disulfirame, entacapone, sulpiride

Troubles métaboliques : statines, sulfamides hypoglycémiants, répagliniqe, fibrates, orlistat, acarbose

Autres : allopurinol, antihistaminiques H1 et H2,etc

Conseil(s) :

Surveillance renforcée en cas d’association.

  • Avec certains vaccins : risque de maladie vaccinale généralisée mortelle.

Vaccins vivants : Vaccin contre la fièvre jaune

Conseil(s) :

Association contre-indiquée.

Vaccins vivants atténués : gastro-entérite, certains virus contre la grippe, oreillons, rougeole, rubéole, tuberculose, varicelle, zona

Conseil(s) :

Association déconseillée. Utiliser un vaccin inactivé lorsqu’il existe (grippe).

  • Autre

Phénytoïne

Conseil(s) :

Association contre-indiquée si prescrit en prophylaxie. Risque de survenue de convulsions par diminution de l’absorption digestive de la phénytoïne par le cytostatique.

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte.