Fiche mise à jour le 6 septembre 2019

Diethylstilbestrol – DISTILBENE®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Hormonothérapie : estrogène de synthèse1 mg 

Indications AMM


Cancer de la prostate hormonodépendant, avancé ou métastatique

D’autres indications hors AMM peuvent parfois être proposées.

Posologie - Mode d'administration


3 prises par jour, à heure fixe, au moment ou en dehors d'un repas
En continu

Conditions de prescription et délivrance


Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
Endocrinien
Gynécomastie, atrophie testiculaire, impuissance
Irritabilité, modification libido
Fréquence indeterminée*
Cardiovasculaire
Evènements thrombo-emboliques artériels ou veineux Fréquence indeterminée*

Recherche systématique des facteurs de risque thrombo-embolique artériel et veineux avant traitement. Interrompre le traitement en cas d’immobilisation prolongée et un mois avant une intervention chirurgicale programmée.

hypertension artérielleRare*

Surveillance médicale de la tension. Arrêt du traitement possible

Système nerveux
Céphalées, vertiges, modification de la vision Fréquent*

Prescription d’antalgiques possible

Ophtalmologie
Irritation oculaire par les lentilles de contactFréquent*

Port de lentilles de contact à éviter

Métabolique
Prise de poidsFréquent*

Surveillance du poids

Hypertriglycéridémie, hypercholestérolémieFréquent*

Surveillance par un bilan lipidique régulier

Etat général
Œdèmes périphériquesFréquent*

Surveillance de la prise de poids, habits adaptés avec vêtements,chaussettes et chaussures non serrés. Prescription possible de diurétiques

Hépatique
Lithiase biliaireFréquent*

Surveillance par un bilan hépatique et biliaire régulier.

Ictère cholestatiqueRare*

*Absence de données sur les grades

Pour toute information complémentaire concernant les effets indésirables et leur gestion, consulter les « recommandations sur la prévention et la gestion des effets indésirables des anticancéreux par voie orale » de l’Institut National du Cancer

Populations particulières et recommandations


Insuffisance hépatique Métabolisation hépatique importante. Contre-indication en cas d’insuffisance hépatique sévère ou récente

Insuffisance rénale : Élimination rénale mineure, non recommandé en cas d’insuffisance rénale

Patients âgés : En l’absence de donnée, prudence chez le sujet âgé

Autre précautions

Bilan biologique
Surveillance triglycéridémie, cholestérolémie et glycémie avant traitement puis régulièrement
Grossesse et allaitement
Contraception obligatoire chez les femmes et les hommes pendant le traitement Contre-indiquée chez la femme, et notamment la femme enceinte

Métabolisme et transporteurs


1A22A62B62C82C92C192D62E13A4/5P-gpBCRPUGT1A1UGT1A9CNT1ENT1ENT2OCT1OCT2MATE1MATE2CE.
substrat majeure
 Voie métabolique majeure / inhibiteur-inducteur puissant
 Voie métabolique mineure / inhibiteur-inducteur modéré

Interactions médicamenteuses majeures


  • Avec les inducteurs puissants du CYP 3A4  : diminution des concentrations plasmatiques pouvant amener à un risque d’échec thérapeutique

Antiépileptiques : carbamazépine, phénytoïne, fosphénytoïne, phénobarbital, primidone, oxcarbazépine
Antibiotiques : rifampicine, rifabutine,
efavirenz, bosentan

Conseil(s) :

Association déconseillée.

  • Avec d’autres médicaments

Ciclosporine

Conseil(s) :

Association à prendre en compte. Augmentation des concentrations plasmatique de la ciclosporine (diminution de l’élimination hépatique de la ciclosporine), pouvant majorer les effets indésirables de la ciclosporine.

Hormones thyroïdiennes

Conseil(s) :

Association à prendre en compte. Risque d’hypothyroïdie.

Telaprevir, boceprevir

Conseil(s) :

Précaution d’emploi, risque de diminution de l’efficacité des estrogènes. Surveillance clinique et adaptation éventuelle de la posologie du diethylstilbestrol en cas d’association.

Séquestrants acides biliaires : colestyramine

Conseil(s) :

Risque diminution de l’absorption digestive du diethylstilbestrol pouvant amener à un risque d’échec thérapeutique

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte. L’intensité de l’interaction peut être évaluée sur site thériaque (Hedrine): http://www.theriaque.org/apps/recherche/rch_phyto.php

Tabagisme : déconseillé

Inducteurs du CYP 3A4 : Millepertuis, Ail, Aubépine, Echinacée, Kava Kava, Menthe verte, Sauge

Pouvant majorer une hypertension artérielle : Ginkgo Biloba, Orange de Séville, Petit Houx, Réglisse, Yohimbe.