Fiche mise à jour le 7 février 2019

Létrozole – FEMARA®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Hormonothérapie : Inhibiteur non stéroïdien de l’aromatase2,5 mg 

Indications AMM


Posologie - Mode d'administration


Une prise par jour, à heure fixe, pendant ou en dehors des repas
En continu

Conditions de prescription et délivrance


Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
Troubles du métabolisme et de la nutrition
HypercholestérolémieTrès fréquent 

Surveillance  régulière : cholestérolémie

Anorexie, augmentation de l’appétit, prise de poidsFréquent 
Affections vasculaires
Bouffées de chaleurTrès fréquent 

Déclencheurs des bouffées :

  • Aliments : chauds ou épicés
  • Boissons : alcool, café, chocolat …
  • – Autres : stress et chaleur

Pour réduire les bouffées :

  • Pratiquer un exercice physique
  • Boire de l’eau
Affections musculosquelettiques
ArthralgiesTrès fréquent 

Pour réduire les douleurs :

  • Pratiquer un exercice physique
  • Boire de l’eau

Pour réduire le risque :

  • Manger aliments riches en calcium : lait, yaourts…
Myalgies, douleurs osseusesTrès fréquent 

Pour réduire les douleurs :

  • Pratiquer un exercice physique
  • Boire de l’eau

Pour réduire le risque :

  • Manger aliments riches en calcium : lait, yaourts…
Ostéoporose, fracturesFréquent 
  • Traitement anti-ostéoporosique possible (T score ≤ 2,5)
  • Densité minérale osseuse à l’initiation puis régulièrement
Effets généraux
Fatigue (asthénie, malaise)Très fréquent 

Pour réduire la fatigue :

  • Pratiquer un exercice physique
  • S’endormir à heure fixe
DépressionTrès fréquent 
Œdème périphériqueFréquent 
Autres
Saignement vaginalFréquent 
Alopécie, rashFréquent 
Troubles digestifsFréquent 

Populations particulières et recommandations


Bilan biologique
Ostéo-densitométrie Cholestérol et bilan hépatique
Grossesse et allaitement
Non concerné; traitement indiqué chez la femme ménopausée

Métabolisme et transporteurs


1A22A62B62C82C92C192D62E13A4/5P-gpBCRPUGT1A1UGT1A9CNT1ENT1ENT2OCT2MATE1
substrat mineure mineure
inhibiteur majeure mineure
 Voie métabolique majeure / inhibiteur-inducteur puissant
 Voie métabolique mineure / inhibiteur-inducteur modéré

Interactions médicamenteuses majeures


Avec les inhibiteurs puissants du CYP 2A6 et 3A4/5 : Augmentation des concentrations possibles

Cardio-vasculaires : amiodarone, diltiazem, vérapamil
Antifongiques azolés : kétoconazole, itraconazole, posaconazole, voriconazole, fluconazole
Macrolides : érythromycine, clarithromycine, télithromycine, roxithromycine
Molécules autres concernées : inhibiteurs protéase, gabapentine, pregabalin

Conseil(s) :

Interaction non quantifiée – Prudence en cas d’association

Avec les anti-œstrogènes ou les médicaments contenant des œstrogènes : Diminution de l’action pharmacologique du létrozole

Anti-oestrogènes: tamoxifène, anastrozole, exemestane
Traitement hormonal substitutif : œstrogènes

Conseil(s) :

Association déconseillée

Avec les substrats des CYP 2A6 et 2C19 : Attention avec les médicaments à marge thérapeutique étroite – risque de surdosage

Médicaments métabolisés par CYP (Létrozole inhibiteur modéré) :

Anti-paludéen (CYP 2C19) : proguanil
Anti-épileptiques (CYP2C19) : phénobarbital, acide valproïque
Anti-coagulant (CYP 2A6 ) : coumarine

Conseil(s) :

Prudence en cas d’association. Interactions non évaluées

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte. L’intensité de l’interaction peut-etre évaluée sur site thériaque (Hedrine): http://www.theriaque.org/apps/recherche/rch_phyto.php

Phyto-œstrogènes : compléments alimentaires à base de soja ou d’isoflavones sont déconseillés (effet œstrogénique).  Pas de contre-indication de la consommation de soja dans l’alimentation.
Inhibiteurs du CYP 3A4 : jus de pamplemousse, jus d’orange amère (orange de Séville), ginseng, ginkgo, biloba, curcuma, chardon marie, réglisse
Inducteurs du CYP 3A4 : millepertuis, echinacée, kava kava, ail