Fiche mise à jour le 19 juin 2019

Fulvestrant– FASLODEX®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Hormonothérapie : anti-estrogène (antagoniste compétitif du récepteur)Seringue préremplie de 250mg/5 ml avec aiguille protégée 

Indications AMM


Cancer du sein localement avancé/métastatique, positif aux récepteurs aux estrogènes, en monothérapie chez les femmes ménopausées :

Cancer du sein localement avancé/métastatique positif aux récepteurs hormonaux et négatif au récepteur HER-2 en association avec le palbociclib chez les femmes ayant été traitées antérieurement par hormonothérapie. Chez les femmes en pré- ou périménopause, le traitement en association avec le palbociclib doit être associé à un agoniste de l’hormone de libération de la lutéinostimuline (LHRH) avant le début et pendant toute la durée de l’association.

D’autres indications hors-AMM peuvent parfois être proposées

Posologie - Mode d'administration


2 injections de 250 mg IM
Dose de charge à J1, J15, J29
Puis 1 fois par mois

Conditions de prescription et délivrance


Disponible en pharmacie de ville.

Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
INFECTIONS
Infections du tractus urinaireFréquent 

Surveillance des signes d’alertes, notamment gène urinaire lors la miction.
Mesures d’hygiène.
Hydratation abondante.

HEMATOLOGIQUE
Anémie, leucopénie, thrombopénie Fréquent1 à 4

Surveillance de la NFS, plaquettes régulière.

GENERAL
AsthénieTrès fréquent1 à 4

Activités indispensables et celles qui procurent un bien-être à privilégier, activité sportive adaptée et régulière à encourager.

Réaction au site d'injection Douleurs au site d’injection Très fréquent 

Administration lente (1 à 2 min/injection) du fulvestrant à température ambiante (< 25 °C). Une injection dans chaque fesse. Prescription possible de patch ou crème anesthésiante.

AnorexieFréquent1 à 4

Repas fractionnés en plusieurs prises de petite quantité.

Neuropathie périphérique, sciatiquesFréquent 

Surveillance des signes d’alertes, notamment paresthésies, faiblesse musculaire ou diminution des réflexes tendineux.                                           Précaution lors de l’administration au site d’injection dorso-fessier en raison de la proximité du nerf sciatique sous-jacent.

SYSTÈME NERVEUX
Céphalées Fréquent 

Prescription d’antalgiques possible.

VASCULAIRE
Bouffées de chaleurTrès fréquent 

Alimentation à éviter: chauds, épices, alcool, caféine, tabac.
Hydratation abondante.

Thrombo-embolies veineusesFréquent 

Surveillance des signes d’alertes, notamment gonflement des membres inferieurs ou supérieurs associés à une rougeur, douleur.
Port de bas de contention recommandé. Hydratation abondante. Activité sportive (marche) régulière

GASTRO-INTESTINALE
Nausées, vomissementsTrès fréquent à fréquent1 à 4

Surveillance de la perte de poids.
Alimentation fragmentée en plusieurs repas légers, liquide et froide et moins grasse, sans friture ou épices.
Prescription possible de traitements antiémétiques.

DiarrhéeFréquent1 - 4

Alimentation pauvre en fibre avec féculents, carotte, banane et éviter fruits et légumes crus, laitage, café et alcool.
Hydratation abondante.
Prescription possible de traitements anti-diarrhéiques.

HEPATIQUE
Elévation des enzymes hépatiquesTrès fréquent1 - 4

Surveillance par un bilan hépatique régulier. Adaptation posologique ou arrêt de traitement possible.

Elévation de la bilirubineFréquent 

Surveillance par un bilan hépatique régulier. Adaptation posologique ou arrêt de traitement possible.

CUTANEE
RashTrès fréquent1 à 2

Utilisation d’un savon doux et d’un agent hydratant, séchage par tamponnement. Exposition au soleil à éviter et utilisation d’un écran total.
Prescription possible d’antibiotiques ou de corticoïdes topiques ou per os.

MUSCULO-SQUELETTIQUE
Douleurs articulaires et musculo-squelettiquesTrès fréquent 

Prescription possible d’antalgique et d’AINS.

DorsalgiesFréquent 

Prescription possible d’antalgique et d’AINS.

ORGANES DE REPRODUCTION ET DU SEIN
Saignement vaginalFréquent 

Surveillance

SYSTÈME IMMUNITAIRE
Réactions d'hypersensibilitéTrès fréquent 

Populations particulières et recommandations


Insuffisance hépatique : Métabolisation hépatique importante. Aucune adaptation de la posologie en cas d’insuffisance hépatique légère à modérée.  Utilisation néanmoins avec précaution (exposition possiblement augmentée). En l’absence de données, contre-indication en cas d’insuffisance hépatique sévère.

Insuffisance rénale : Élimination rénale mineure. Aucune adaptation de la posologie en cas d’insuffisance rénale légère à modérée (clairance de la créatinine ≥ 30 ml/min). En l’absence de données, prudence en cas d’insuffisance rénale sévère.

Patients âgés : Aucune adaptation de la posologie chez le sujet âgé.

Population pédiatrique : utilisation non indiquée en pédiatrie. Aucune donnée disponible

Autres précautions : Conduite de véhicules et utilisation de machines.

Bilan biologique
NFS, plaquettes et bilan hépatique et rénal avant l’initiation puis régulièrement.
Grossesse et allaitement
Contraception obligatoire chez les femmes et les hommes pendant le traitement. Grossesse et allaitement contre-indiqués.

Aucune interaction médicamenteuse significative à signaler.

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte. L’intensité de l’interaction peut être évaluée sur le site thériaque (Hedrine).