Fiche mise à jour le 7 février 2019

Etoposide – CELLTOP®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Cytotoxique : Inhibiteur de topoisomérase II25 mg
50 mg
 

Indications AMM


D’autres indications hors AMM peuvent parfois être proposées.

Posologie - Mode d'administration


2 ou 3 prises par jour, à heure fixe, pendant ou en dehors d'un repas
>Prise de 3 à 5 jours tous les 21 ou 28 jours
> Prise de 21 jours consécutifs tous les 28 jours (7 jours d'arrêt)

Conditions de prescription et délivrance


Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
Gastro intestinale
Nausées, vomissementsTrès fréquent 

Surveillance de la perte de poids.
Alimentation i) fragmentée en plusieurs repas légers, ii) liquide et froide et iii) moins grasse, sans friture ou épices.
Prescription possible de traitements antiémétiques.

Hématologique
LeucopénieTrès fréquent 

Réversible, non cumulative et dose dépendante

Surveillance de la NFS régulière

ThrombopénieFréquent 

Réversible, non cumulative et dose dépendante

Surveillance de la NFS régulière

Cutanée
AlopécieFréquent 

Inconstante et réversible

Neurologique
Paresthésies périphériquesRare 

Supplémentation possible en oligoéléments et vitamines B1/B6.
Prescription possible d’antiépileptiques ou d’antidépresseurs.

Populations particulières et recommandations


Bilan biologique
Surveillance NFS, plaquettes, bilan rénal régulier
Grossesse et allaitement
Contraception obligatoire pendant le traitement. Allaitement contre-indiqué.

Interactions médicamenteuses majeures


Avec des médicaments à marge thérapeutique étroite

Anti-vitamines K

Conseil(s) :

Augmentation du risque thrombotique et hémorragique, contrôler l’INR

Phénytoïne

Conseil(s) :

Risque de perte d’efficacité de l’anticancéreux. Association contre-indiquée en prévention de l’effet convulsivant des anticancéreux. Association à surveiller (surveillance clinique et adaptation posologique de l’anticancéreux) en cas de traitement antiépileptique préalable à l’introduction de l’anticancéreux

Immunosuppresseurs : ciclosporine, tacrolimus

Conseil(s) :

Risque d’immunosuppression excessive avec risque de lymphoprolifération

Interaction avec les vaccins :

Vaccin contre la fièvre jaune

Conseil(s) :

Association contre-indiquée: risque de maladie vaccinale généralisée potentiellement mortelle

Vaccins vivants atténués

Conseil(s) :

Association déconseillée:  prescription d’un vaccin inactivé lorsqu’il existe

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte. L’intensité de l’interaction peut être évaluée sur site thériaque (Hedrine): http://www.theriaque.org/apps/recherche/rch_phyto.php

Antioxydants : Thé vert, Sélénium, Vitamine C et E (à forte dose), Desmodium
Pouvant favoriser une immunodépression : Olivier