Fiche mise à jour le 20 décembre 2018

Anastrozole – ARIMIDEX®

Présentation


Classification médicamenteuseDosagePhotographies
Inhibiteur non stéroïdien de l’aromatase1 mg  

Indications AMM


D’autres indications hors AMM peuvent parfois être proposées

Posologie - Mode d'administration


Une prise par jour, à heure fixe, pendant ou en dehors d'un repas
En continu

Conditions de prescription et délivrance


Effets indésirables


ToxicitéFréquenceGradeSurveillance / Prévention
Affections du système nerveux
CéphaléesTrès fréquent 

Traitement antalgique éventuel

SomnolenceFréquent 
Affections vasculaires
Bouffées de chaleurTrès fréquent 

Déclencheurs des bouffées

  • Aliments : chauds ou épicés
  • Boissons : alcool, café, chocolat …
  • Autres : stress et chaleur

Pour réduire les bouffées

  • Pratiquer un exercice physique
  • Boire de l’eau
Affections gastro-intestinales
Nausées, vomissements, DiarrhéesTrès fréquent à fréquent 

Pour réduire les nausées, essayer de prendre le traitement :

  • à différents moments de la journée
  • pendant ou en dehors d’un repas
  • Traitement antiémétique standard éventuel
  • Ne pas reprendre un comprimé en cas de vomissement
Affections de la peau
Eruptions cutanéesTrès fréquent 

Prévention : crème émolliente

Raréfaction des cheveuxFréquent 
Réactions allergiquesFréquent 
Affections musculosquelettiques
Arthralgie, arthriteTrès fréquent 

Pour réduire les douleurs :

  • Pratiquer un exercice physique
  • Boire de l’eau
Ostéoporose, risque de fracturesFréquent 

Pour réduire le risque :

  • Manger des aliments riches en calcium : lait, yaourts…
  • Traitement anti-ostéoporosique possible (T score ≤ 2,5)
  • Densité minérale osseuse à l’initiation puis régulièrement
Douleur osseuse, myalgieTrès fréquent 
Autres
Sécheresse vaginaleFréquent 

Utilisation de lubrifiants et de dérivés de l’acide hyaluronique sous forme d’ovules, de gel ou de crèmes possible.
Eviter le port de vêtements trop serrés et les sous-vêtements synthétiques qui favorisent les irritations
Utilisation d’un savon doux, non parfumé et avec un pH adapté (pH entre 5 et 7) pour la toilette intime
Eviter de faire plus de 2 toilettes intimes par jour du fait du risque de perturbation de la flore vaginale

Saignement vaginalFréquent 
AsthénieTrès fréquent 

Pour réduire la fatigue :

  • Pratiquer un exercice physique
  • S’endormir à heure fixe

Populations particulières et recommandations


Bilan biologique
Ostéo-densitométrie Cholestérol et bilan hépatique
Grossesse et allaitement
Non concerné Traitement indiqué chez la femme ménopausée

Métabolisme et transporteurs


1A22A62B62C82C92C192D62E13A4/5P-gpBCRPUGT1A1UGT1A9CNT1ENT1ENT2OCT2MATE1
 Voie métabolique majeure / inhibiteur-inducteur puissant
 Voie métabolique mineure / inhibiteur-inducteur modéré

Interactions avec la phytothérapie


Certaines plantes et ou aliments peuvent interagir avec ce traitement. Néanmoins, les niveaux d’interactions dépendront de l’exposition. La quantité consommée, la fréquence, une supplémentation dépassant l’usage culinaire habituel, devront être pris en compte. L’intensité de l’interaction peut être évaluée sur le site thériaque (Hedrine)

Phyto-œstrogènes : compléments alimentaires à base de soja ou d’isoflavones sont déconseillés (effet œstrogénique).  Pas de contre-indication de la consommation de soja dans l’alimentation.